Google répond des multiples accusations dont il est la cible devant la Commission Européenne (27 Août 2015) par OIP

Après avoir bénéficié d’un sursis de 2 mois pour répondre aux accusations dont il était victime, le géant du net a rendu le 27 août dernier, sa réponse de 100 pages à la Commission.

Sans surprise la société a nié en bloc tous les griefs qui lui étaient reprochés. Google a donc choisi la ligne dure et se montre prêt à mener une bataille juridique sans merci pour défendre ses intérêts dans un marché plus vaste que celui des Etats Unis.

C'est ce que montre Le Monde dans cet article.

Join us